Simone Tassimot

Après une formation musicale et vocale au Centre polyphonique Ariam Ile de France puis à l’école de jazz ARPEJ, Simone Tassimot revient à sa passion de toujours : la chanson... Elle se produit à Paris dans divers cafés-chansons (Limonaire, Ailleurs, Connétable...) et au cabaret Le Loup du Faubourg.
En 1991, elle obtient un prix d’interprétation au Gala de la Presse, à Nancy. Elle crée plusieurs spectacles : Chansons d’escalesSaint-Germain-des-PrésLa Fille des barsCarnavalLéo Ferré et les poètes (Aragon, Rimbaud, Verlaine, Baudelaire, Apollinaire), Qui j’aimeD’une fin de siècle à l’autre… Elle enchaîne les tours de chant en France et à l’étranger.
En 2000 Simone Tassimot reçoit le Prix de la Ville de Vanves pour la meilleure illustration du répertoire (Vive la Reprise, Centre de la Chanson).
En 2003, le Loup du Faubourg produit son premier album qui mêle reprises et inédits (14 titres).
En 2004, le compositeur Jean-Marie Sénia lui écrit une chanson qu’elle enregistre pour le spectacle de Karine Saporta L’Envers du Music-Hall à la Comédie-Française, Théâtre du Vieux-Colombier.
En 2006, elle crée le spectacle Simone Tassimot chante le Gainsblues au Théâtre La Fenêtre (Paris), qu'elle reprend en 2007 à l’Archipel (Paris) et au Moulin d'Andé (Normandie), mais aussi en Allemagne, en Bulgarie, en Pologne et en Irlande... 
En 2008, elle crée le spectacle Simone Tassimot chante le cinéma des années 30, Paris / Berlin / Hollywood à l'Archipel Paris-Ciné.
En 2009, l'association Le Mot et la Note produit son deuxième album Gainsblues (15 titres).
En 2009-2010, elle reprend son spectacle, Simone Tassimot chante le Gainsblues au Théâtre de la Reine-Blanche, à l'Archipel Paris-Ciné et dans divers théâtres de province. 
Simone Tassimot est également comédienne et lectrice. Elle se produit, accompagnée d'un ou de plusieurs musiciens, dans des bibliothèques où elle crée des lectures spectacles autour de thèmes ou d'auteurs divers (Rimbaud, Fantômas...). En 2006, elle tourne aux côtés de Fabienne Babe et de Marie-Claude Treilhou dans le moyen métrage de Jérôme Reybaud intitulé Trois dames pour Jean-Claude Guiguet
Plusieurs auteurs et compositeurs (Jean-Marie Sénia...) lui écrivent actuellement de nouvelles chansons qu'elle créera au printemps 2011.

 

Rendez-vous sur son site !