jeu.

31

oct.

2019

Rendez-vous au Théâtre du Rond Point

dim.

20

oct.

2019

21 rue des sources dans l'Humanité

jeu.

23

mai

2019

Présentation de la saison au théâtre du Rond Point

lun.

20

mai

2019

21 rue des Sources

Il faudrait hurler un quart d’heure par jour.
Philippe Minyana compose avec 21 rue des Sources la quintessence d’une œuvre qui réconcilie les morts et les vivants, les mères et les fils. Il recourt à la magie et convoque la musique pour mettre en scène deux revenants lors d’une occupation délicate des sols.

 


Fantômes sans nostalgie, Nadine et L’Ami marchent dans la maison construite au 21 rue des Sources par le père. Bonheur idéal de famille solide, refuge, et parfois punition. Les murs ont vécu, et ils en ont vu passer, des vies. Trois générations, depuis les Trente Glorieuses : les parents, les amis, les enfants, les voisins. Nadine et L’Ami visitent le cellier, la cave, la chambre du haut. Ils flottent dans la tendresse d’une féerie teintée de poésie burlesque. Ils rient, se souviennent, et l’Histoire se peuple d’histoires. Les âmes traversent les murs. Au fil sensible de la mémoire, les événements passés tissent des existences entières, grandioses, petites ou gâchées. Évocation d’un temps et des évolutions de la société. Auteur vivant étudié au bac, Prix 2010 de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, Philippe Minyana a signé entre autres Inventaires, Chambres, Une femme, Les Guerriers, Où vas-tu Jérémie ?, Habitations. Ses pièces Voilà, mise en scène par Florence Giorgetti, puis Cri et Ga cherchent la paix, par Frédéric Maragnani, ont été créées au Rond-Point. Il compose avec 21 rue des Sources la quintessence d’une œuvre qui réconcilie les morts et les vivants, les mères et les fils. Il recourt à la magie et convoque la musique pour mettre en scène deux revenants lors d’une occupation délicate des sols. État des lieux habités par des fantômes aimables et des spectres joyeux. Pierre Notte

sam.

30

sept.

2017

Rendez-vous au Rond Point

Une toute petite fenêtre dans l’immense univers.
L’Adami, maison des artistes interprètes, demande au chorégraphe Jean-Claude Gallotta de fêter avec une pléiade d’artistes l’œuvre de Bob Dylan. Peintre, acteur, poète engagé, Dylan recevait en 2016 le prix Nobel de littérature.

 

 

2016, Bob Dylan fête ses 75 ans et reçoit le prix Nobel de littérature. Il naît dans le Minnesota au début des années quarante, découvre Elvis Presley et Jerry Lee Lewis, mais se nourrit à la chanson folk de son temps. Premier album, mal reçu. Il découvre la pop, le blues, la country. Il chante et compose Blowin’ in the Wind, hymne pacifiste, il se fait l’étendard des contestations de son temps. Il reçoit le prix Pulitzer en 2008 et le jury salue ses « compositions lyriques au pouvoir poétique extraordinaire ». Peintre, acteur et poète, Bob Dylan s’impose comme un créateur complet et engagé.

L’Adami, maison des artistes interprètes, sollicitait Pierre Notte l’an passé pour célébrer l’univers de Satie. Elle propose cette année à Jean-Claude Gallotta de fêter l’œuvre de Bob Dylan. Auteur associé au Rond-Point, Gallotta invite le public « à partager l’itinérance exigeante et subversive de Dylan, à tenter d’en approcher la substantifique poésie ». Pierre Notte

0 commentaires

ven.

19

août

2016

Bel été

8 commentaires

ven.

03

juil.

2015

Rendez-vous ce soir

1 commentaires

lun.

10

mars

2014

Edith S.

sam.

15

févr.

2014

Edith S.

lun.

10

févr.

2014

Edith S. coup de coeur du Figaroscope

ven.

07

févr.

2014

Edith S. au Déjazet

mer.

05

févr.

2014

Découvrez un extrait d'Edith S.

dim.

02

févr.

2014

Edith S. ce matin sur LCi

ven.

31

janv.

2014

Edith S. au Théâtre Déjazet